FAQ la mort en Tarots de Marseille

FAQ la mort en Tarots de Marseille
Votez nos voyants et voyantes

L’Arcane XIII est la première lame à ne pas comporter de lettre hébraïque : ce n’est aucunement pour conjurer le mauvais sort, mais parce que cette carte évoque le changement continu et englobe la signification des douze autres. Ainsi, si on voulait lui attribuer un symbole, il faudrait lui donner les douze symboles des cartes précédentes. Cette lame représente un squelette de couleur chair qui suggère le matérialisme auquel la Mort se réfère. Ce squelette empoigne une faux dont le manche rouge symbolise le feu qui transforme la matière.. La lame est blanche pour désigner l’âme abandonnée sur terre en même temps que le corps. La faux de la Mort restitue les corps matériels à la terre, car ce sont des éléments physiques appartenant à cette planète. Des restes humains jonchent le terrain. A gauche de la lame, on distingue une tête coiffée d’une couronne royale. Elle symbolise l’intelligence, la volonté et les nobles instincts, qualités qui ne peuvent pas disparaître avec la mort physique. À droite, une tête de femme suggère la spiritualité et l’amour.

Les mains sortant de terre évoquent l’action qui n’est pas interrompue par la mort physique. Tous ces éléments sont indestructibles et demeurent à jamais le bagage de l’être, l’homme étant une entité spirituelle et non physique. Cette lame symbolise la mort initiatique et la renaissance spirituelle, elle ne représente donc pas la mort, mais la vie. Seul l’esprit est immortel et il poursuit son chemin vers la lumière. Les petites plantes poussant sur le terrain indiquent la naissance et la croissance de la spiritualité. L’initié, pour aller de l’avant, doit renoncer à tout ce qui est matériel, afin de pouvoir renaître à un niveau supérieur. Cette lame est le symbole de l’initiation ésotérique : l’homme, grâce aux sacrifices et aux épreuves qu’il doit avoir surmontées, en finit avec la vieille existence pour renaître complètement régénéré, ayant pris conscience et ayant été témoin plans supérieurs car le Mal sert à mettre le Bien en évidence et à permettre la réalisation du Grand Ouvre. Le Christ n’aurait pas pu se sacrifier sur la croix si cet apôtre traître n’avait pas existé. Les douze apôtres sont les douze corps du Christ même. Jean, Jacques et Pierre étaient les essences les plus pures, c’est pourquoi ils avaient un rap-port très intime avec le maître. Judas représente l’élément le plus grossier, servant à mener à bien la réalisation, le Mal qui est utilisé et non éliminé. Le chiffre treize indique, en effet, une nouvelle naissance, un grand change-ment, l’union de toutes les forces et la compréhension de tous les mystères.

Lancez votre séance de voyance maintenant !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*