Astrologue

astrologie belgique

Le type pur du natif des Poissons a le corps petit, charnu et flasque ; sa démarche incertaine ressemble assez à celle des natifs du Cancer, mais il diffère de ceux-ci par une corpulence plus accentuée. Les pieds sont souvent tournés en dedans mais plus grands que ceux des natifs de la Vierge. Le corps est faible et manque de forces récupératrices. Le teint n’est ni brun ni pâle ; les yeux bleus, humides, sans expression ; le nez gros et. plat. Il y a une forte tendance à la médiumnité chez les personnes nées sous le signe des Poissons, et c’est pour elles le plus grand danger au monde. Nul ne devrait dans le but de se développer demeurer passif et devenir l’instrument de basses entités ; mais les natifs des Poissons sont « perdus » s’ils sont la proie d’esprits-contrôles. Ils ne peuvent recouvrer leur liberté ni dans ce monde, ni dans l’autre, car ils sont, généralement, inertes et dépourvus de volonté. Ils sont timides et même les hommes pleurent à la moindre provocation. Ils prisent les loisirs plus que l’aisance, et ils ne travaillent que lorsque c’est absolument nécessaire, pour leurs besoins immédiats. Ils aiment le changement et, souvent, errent de-ci, de-là, sans but. Ils aiment à bien manger, à bien boire surtout à bien boire et, manquant de volonté pour se limiter, ils deviennent fréquemment des buveurs invétérés. Le Soleil ascendant dans les Poissons donne de l’énergie et de l’ambition ; Jupiter, gouverneur de ce signe, fortifie le moral ; Vénus, exaltée dans ce signe, confère un grand talent musical, mais accentue la tendance à la boisson qui gâte la vie de tant de splendides musiciens.

Influence des autres planètes ?

Quand beaucoup de planètes se trouvent dans les Poissons, le natif aura une vie pénible, car il se refusera à porter le fardeau de la vie et se complaira dans les rêves. Il deviendra un reclus, s’adonnera aux arts occultes. Il n’est pas guidé par la raison, mais plutôt par ses sympathies ou ses antipathies. A moins qu’il ne trouve une occupation originale différant totalement des affaires ordinaires, il se sentira toujours dépaysé. Il est porté à exciter l’animosité des personnes de son entourage ; aucune ne peut le supporter, et presque toutes, ouvertement ou non, le prennent en grippe. Néanmoins, il y a dans le natif des Poissons un côté plus élevé. Celui. qui a ce signe à l’Ascendant se trouve .à la fin d’un cycle de progression et au commencement d’un nouveau. Il reste pour ainsi dire, sur le seuil de quelque chose de plus grand, de plus élevé, c’est pourquoi il est rarement capable de vivre les possibilités de ce signe qui requiert l’abnégation, le sacrifice de soi-même, la soumission la plus absolue, à la manière du Christ ; sa tendance sera de se laisser aller à la dérive sur l’océan de la vie, rêvant de grandeur future. Cette tendance doit être contre-carrée par tous les efforts possibles de volonté, car autrement la vie sera un insuccès et, plus tard, le foute sévère de la nécessité lui sera appliqué pour le stimuler à l’action.

Comment peut agir l’astrologie dans notre monde ?

Afin de mieux cerner l’essence de l’astrologie, il nous parait nécessaire de préciser d’abord ce qu’elle n’est pas. En effet, sa vulgarisation par les média en offre souvent une image simpliste, voire caricaturale. Les médias profitent de leur audience pour faire de l’astrologie quelque chose d’amusant. Il faut comprendre que l’astrologie vient de très loin et elle est née avant certaines bonnes choses que vous préférez tant. Lorsqu’on parle de l’astrologie à quelqu’un qui ne s’y connaît pas vraiment, on pense à beaucoup de choses. L’astrologie signifie assez de choses pour certaines personnes et font sortir des situations souvent très difficiles.

 

D’abord il faut savoir que l’astrologie n’est pas un art divinatoire, ni une technique de prédiction des événements au sens où cela est couramment compris. L’astrologie n’est pas tout ça ! Il faut que les gens comprennent que l’astrologie peut permettre assez de choses importantes dans notre vie.

Ensuite, Elle n’est pas non plus un déterminisme qui s’ajoute aux contraintes génétiques, biologiques, éducatives et sociales. Elle est unique en son genre l’astrologie en questions. L’astrologie revient de loin alors ne comparez pas cela aux choses spirituels que vous connaissez.

Elle n’est pas une clé résolvant comme par enchantement tous les problèmes. Eh oui ! C’est le point qu’on voulait résoudre. Il faut savoir que l’astrologie ne peut pas vous permettre de vous rendre immortel dans n’importe quel monde. L’astrologie n’est pas un dieu. Il est juste une chose qu’il faut bien comprendre. Il faut s’abstenir de dire certaines choses horribles qu’on entend un peu partout dans le monde.

Alors quand est ce qu’on parle de vraie pratique d’astrologie ?

L’astrologie est un système symbolique permettant une meilleure connaissance de soi et des autres. Elle vous aide beaucoup car quand on aime dire le plus souvent : qui se connait, sait de quoi il est capable. Alors juste pour vous informer que l’astrologie peut vous aider énormément.

Un outil dont l’usage suggère à quel moment il est préférable d’employer telle « énergie » plutôt que telle autre pour arriver au but que nous nous sommes proposé d’atteindre. Alors là astrologies nous aide car nous pouvons constater que dans la vie de tous les jours, nous avons l’habitude de déverser tout notre énergie dans une chose qui ne va pas nous donner de résultats positifs. Il faut vraiment que l’astrologie soit là pour que nous sachions qu’est ce qui est meilleur pour nous ?

Une vision globale (holistique) de l’homme qui retrouve ainsi sa place dans l’univers, une place décodée en termes de sens. L’astrologie le fait toujours à chaque fois que vous vous fié  vraiment avec une bonne foi. Alors est ce que l’astrologie est un jeu ?

Sachez en plus sur le Verseau !

La belle prestance et l’orgueil de ceux qui sont nés sous le signe du Lion ne manquent pas à ceux qui le sont sous le signe du Verseau ; tandis que dans le Lion ces attributs sont de la nature inférieure, plutôt bestiale inhérente au signe, ils sont dans le Verseau vraiment dignes de l’homme. La Balance donne un beau corps, quelque peu efféminé, tandis que le Verseau a une beauté vraiment masculine ou féminine : l’oeil est hardi, mais bienveillant, avec de longs cils, caractéristique de ce signe. Le front est carré : on peut y lire la pondération et l’intelligence ; la tête, au crâne puissant, dénote le côté spirituel de la nature du sujet, et le menton est suffisamment développé pour indiquer la détermination ; sous cet aspect le natif du Verseau est le modèle le plus élevé de l’humanité ; mais il est excessivement rare, car les variantes, rencontrées dans chaque signe par l’interposition d’une ou de plusieurs planètes, sont si différentes que le type pur est méconnaissable dans la plupart des cas. Les natifs du Verseau sont les amis les plus loyaux qui soient, aussi en attirent-ils beaucoup, les conservent toute leur vie, et en retirent agrément et profit.

De même que le Capricorne, ce signe est régi par Saturne qui lui donne la même nature retirée, la même tendance à la mélancolie, avec la persévérance à poursuivre une voie donnée : ce qui fait que les succès financiers couronnement de leurs longs et patients efforts sont l’apanage de ces personnes. Les natifs du Verseau sont très avisés et endurants. Ils agissent sans hâte et, par conséquent, ont rare-ment à regretter leurs actions, sauf dans le cas où l’on a fait taire leur raison en faisant vibrer la corde de leurs sympathies car, dans ces conditions, on peut les tromper facilement. La nature amoureuse est forte chez eux ; cependant, ils ne sont pas aussi démonstratifs que les natifs du Lion. Notons que les qualités d’un signe sont toujours reflétées dans le signe opposé. Ainsi, le Verseau reflète l’amour du Lion ; le Taureau est ‘le miroir de la passion du Scorpion ; le corps des Gémeaux est un reflet de la forte ossature des Sagittariens, etc. Le Soleil et Saturne mettent en évidence les traits caractéristiques heureux du Verseau ; c’est pourquoi ce signe que gouverne Saturne, et la Balance où Saturne est exalté sont les deux signes qui ressentent son influence la plus bienfaisante. Le Soleil dans le Verseau ajoute beaucoup d’espoir et de vie à la nature du sujet et contrebalance donc l’inclination à la mélancolie mentionnée précédemment.

Vous avez souvent vu l’horoscope hebdomadaire ou mensuel dans des magazines, sur des sites web… Vous avez entendu parler des signes du zodiaque et des dates que chacun comprend. Mais savez-vous exactement sur quoi repose l’astrologie ? Ce sont là quelques-unes des clés pour s’y lancer et comprendre comment cela fonctionne.

Ceux qui prospèrent dans le monde parce qu’ils sont éperonnés par les influences cardinale et fixe appellent les autres indolents, bons à rien ; mais eux-mêmes, s’ils n’étaient placés sous les signes cardinaux et fixes qui les poussent à l’action et s’ils étaient privés de l’énergie procurée par ces signes, ils se rendraient bientôt compte du même manque de force et apprendraient à avoir compassion de ceux qui sont réduits à vivre ainsi toute leur vie. Aussi quelle leçon ces personnes ont-elles à apprendre ?

Tandis que la nature des signes cardinaux en Astrologie est telle que leurs rayons mettent en action nos forces latentes et provoquent des changements, l’attribut capital des signes fixes est la stabilité que l’étudiant se garde cependant de confondre stabilité avec inertie. L’activité à laquelle les rayons cardinaux nous incitent peut être dirigée avec une grande facilité dans les voies diverses ; tout ce qu’ils demandent, c’est de s’ex-primer : la direction dans laquelle cette activité s’ex-prime est secondaire. Il n’en est pas de même des signes fixes ; quand leurs rayons poussent à agir dans une certaine direction, il est presque impossible d’en arrêter la force ou de la détourner ; tandis que s’ils sont réfractaires dans certaines lignes, l’obstruction est presque insurmontable. Les sujets de la classe fixe manquent d’habileté pour commercialiser leurs inventions tâche pour laquelle la classe cardinale est éminemment adaptée. C’est la raison qui fait que ces deux classes travaillent la main dans la main : à elles deux, elles ont trans-formé le désert du monde en un lieu de confort relatif. Leurs efforts vers le progrès se poursuivent constamment et, dans l’avenir, le désert fleurira comme un jardin. Comme le succès matériel dépend de l’habileté à lutter contre les conditions matérielles, la classe cardinale est particulièrement fortunée, car elle est le principal facteur exécutif dans l’oeuvre mondiale et en recueille la juste récompense. La classe fixe est moins en vue ; elle travaille dans les laboratoires, fait des expériences pour parfaire les procédés et perfectionner les modèles qui seront plus tard employés dans les manufactures. Cette classe est donc aussi un facteur puissant dans la vie et partage les succès matériels et financiers de la classe cardinale. La classe des signes communs forme avec les deux précédentes un contraste frappant. Les forces concentrées par les signes communs sont d’ordre mental ; de sorte que les gens gouvernés par ces signes répugnent à toute action physique énergique, qui est le fond de la classe cardinale. Ils ne travaillent que sous le fouet de la nécessité. Ils sont de même in-capables de fournir le lent mais constant effort fourni par la classe fixe et ils se découragent facilement devant les obstacles. Ils s’appuient sur les autres et ne sauraient relever personne. Les travailleurs qui exécutent les ordres des classes inventive et exécutive se recrutent parmi les personnes gouvernées par les signes communs. Il y a néanmoins une sphère dans laquelle ils brillent en raison de leur aptitude à penser. Quoi qu’ayant le travail en aversion, ils se sont créé une sorte de terrain neutre où ils peuvent récolter le fruit du labeur des autres, de leurs facultés d’invention et de leur habileté à mettre ces inventions en valeur. Pour cela, ils se font lanceurs d’affaires, mettant en rapport inventeur et fabricant ; agents intermédiaires entre acheteur et vendeur ; colporteurs ou trafiquants, allant du producteur au consommateur, et vivant du produit d’une commission.

Les planètes et l’Astrologue ?

1- L’étude de l’astrologie est chargée de mettre en relation la nature interne et externe des choses. Il prend comme référence les planètes de notre système solaire et la carte céleste qui dessine les 12 signes du zodiaque. Il tente de comprendre la vie non seulement à partir de ce qui est observé, mais aussi à partir de la vision cachée des situations et des tendances personnelles.

2- Les astrologues utilisent des calculs mathématiques pour établir les coordonnées appropriées, calculer la position des planètes et voir comment elles se rapportent aux prédispositions personnelles de chaque individu. Une astrologie sérieuse n’est pas prédictive, un astrologue ne peut pas prétendre savoir des choses sur la vie de son client, mais cherche à améliorer les qualités de son programme humain.

3- L’astrologie hebdomadaire ou quotidienne est fondamentalement basée sur les mouvements lunaires, puisque la Lune change de signe tous les deux jours. C’est donc une vision partielle et superficielle, elle donne des indices sur ce que la tendance astrale nous suggère. Un horoscope personnalisé exige des heures d’étude, comme nous le dit l’astrologue Romain, il se concentre exclusivement à aider le client à comprendre sa vie, à surmonter les blocages et à amener son potentiel à la surface.

4- L’astrologie a toujours été consultée. D’importants dirigeants politiques l’ont utilisé à leurs fins. Jules César, Napoléon, Churchill, Hitler, Mitterrand ou Nixon, pour n’en nommer que quelques-uns, ont utilisé un astrologue pour prendre de grandes décisions. Lorsque nous observons et analysons très attentivement le passage des planètes à travers les signes, nous pouvons parvenir à des conclusions vraiment extraordinaires.

Quant aux transits planétaires, le cours des planètes est ainsi appelé par les signes du zodiaque. Le Soleil change tous les 30 jours de signe ; la Lune tous les deux jours, Mercure et Vénus tous les 25 jours ; Mars tous les 45 jours ; Jupiter reste 1 an dans un signe, Saturne deux ans et demi, Uranus 7 ans, Neptune environ 14 ans et Pluton environ 15 ans, tous approximativement, comme ils varient selon les années. L’un des transits actuellement importants est celui de Saturne en Sagittaire.

 

 

Astrologue
5 (100%) 30 votes